La compagnie d’eau potable IWVA (Intercommunale Waterleidingsmaatschappij van Veurne-Ambacht) et De Watergroep collaborent sur un grand projet de traitement des eaux sur le site de production de Lay’s à Furnes, où 60 % de l’eau pourra être réutilisée. La construction a démarré à l’automne 2012. Ce projet de conservation de l’eau contribuera de manière significative à la protection des réserves d’eaux souterraines en Flandre.
 

Production de chips et consommation d’eau

PepsiCoPepsiCo produit les chips et les snacks de Lay's, Doritos et Smiths pour le marché européen à Furnes. Ces 15 dernières années, la filiale de Furnes a réalisé des améliorations considérables en matière de protection de l’environnement; en effet, elle a réduit sa consommation d’électricité de 30 % et sa consommation de gaz de 22 %. Malgré une réduction de 40 % de la consommation d’eau par kilo de production, l’entreprise utilise encore chaque année près de 300 000 m³ d’eau. Puisqu’elle entend rendre chaque jour son fonctionnement plus respectueux de l’environnement, PepsiCo a signé un contrat avec IWVA et De Watergroep pour une installation de filtration, qui permettra de réutiliser environ 60 % de cette eau. Il s’agira principalement de la rinçure issue du lavage des pommes de terre. PepsiCo Furnes économisera ainsi au moins 180 000 m³ d’eau, soit la consommation annuelle de 4 400 Flamands.
 

L’installation

C’est la première fois en Flandre que deux compagnies des eaux travaillent ensemble sur la réalisation d'un projet sur mesure. De Watergroep et IWVA sont responsables de la construction, du préfinancement et de l’exploitation de l’installation de traitement. PepsiCo Furnes a ainsi la garantie que l’eau fournie répond aux normes les plus strictes en matière de qualité de l’eau potable.

L’installation est alimentée par une eau préalablement traitée par le système actuel de PepsiCo Furnes. Le système de traitement supplémentaire pour la réutilisation de l’eau consiste en une ultrafiltration et une osmose inverse en une étape. Lors de l’osmose inverse, l’eau est pompée à travers une membrane pourvue de pores microscopiques. L’eau traverse la membrane et les minéraux excédentaires y sont retenus. De Watergroep et IWVA livreront de l’eau potable provenant de cette épuration. La capacité de livraison s’élève à 215 000 m³/an d’eau de procédé d’une qualité d’eau potable. Le montant total des investissements s’élève à près d’un demi-million d’euros.